Les erreurs éliminatoires

vendredi 20 février
0 commentaire

Le permis de conduire peut être appréhendé de manière différente selon les élèves. Plus ou moins stressé, les candidats peuvent faire plusieurs fautes plus ou moins graves mais certaines restent quand même éliminatoires.

PermiGo - Erreurs permis

Au démarrage :

C’est de là que tout commence. A peine rentré dans la voiture n’oubliez pas les règles de politesse élémentaires « Bonjour » (Et oui, c’est tout bête mais c’est essentiel).

A penser :

1 : réglez votre siège

2 : réglez vos rétroviseurs intérieurs et extérieurs

3 : attachez-vous

4 : demander aux personnes qui sont dans la voiture s’ils sont attachés et VERIFIEZ !

5 : démarrez la voiture et attendez les instructions de votre examinateur

 

Circulation et intersections :

Voilà que les premières erreurs peuvent apparaître et peuvent être éliminatoires.

– Griller un feu/stop : attention au stop, quand on dit stop ça veut dire S.T.O.P ! (On vous met même un panneau ;p, parce qu’on est gentil !)PermiGo - Stop

– Ne pas céder le passage (voiture, piéton) ou ne pas vérifier les intersections.

– Abuser de sa priorité : bien que vous ayez la priorité à certains endroits, n’hésitez pas à contrôler quand même. Cela permettra à votre examinateur de voir que vous vérifier tous les axes.

– Chevaucher ou monter sur un trottoir

– Caler plus de trois fois et surtout dans des zones dangereuses (rond point, intersection…)

– Sur autoroute, rouler sur la bande d’arrêt d’urgence, dépasser un véhicule alors que celui de derrière a annoncer son intention de dépassement avant, ne pas respecter les distances de sécurité, ne pas respecter les limitations de vitesse à la sortie de l’auto-route.

– Contrôler les rétroviseurs et angles morts en permanence. (Bon, après il faut quand même regarder la route hein !)

– Oublier les clignotants (une fois ça peut arriver quand il saute, mais pas tout le temps)

– Rouler au dessus de la vitesse autorisée ou en dessous. Quand les conditions de circulation sont optimales et que vous gênez la bonne circulation, il vous sera pénalisé le fait de rouler en dessous de la limitation (ex : 40km/h au lieu de 50km/h).

 

Examinateur :

Attention à votre examinateur. Même s’il est seul juge dans la voiture, restez sur vos gardes et portez attention à tout ce qu’il vous demandera de faire. « Tournez à droite »; »Faîtes marche arrière »; »Garez vous ici »… Dans cette situation c’est votre sens de l’observation qu’il va juger.

– « Tournez à droite » : vérifiez que cette voie n’est pas un sens interdit, une voie de bus, une zone piétonne…

– « Faîtes marche arrière » : si ce n’est pas possible n’hésitez pas à lui en faire la remarque « Il y a du monde derrière », »il faut attendre un peu à cause des piétons qui sont sur la route »…

– « Garez-vous ici » : ici, deux cas de figure s’offrent à vous : soit il faut vérifier que vous pouvez vous garer sans risque (pas de voiture qui arrive derrière), soit que vous pouvez vraiment vous garer (place handicapé, zone de livraison…). Attention aux pièges !

– « On peut y aller » : après s’être garé, vous pouvez avoir ce type de question pour vous permettre de repartir mais attention ! N’oubliez pas les règles élémentaires et ne vous fiez pas au « c’est bon ». Pensez toujours à regarder qu’il n’y est personne et que vous pouvez sortir de votre place, et pensez aux clignotants.

 

Nos conseils :

Le jour de votre examen, venez dans de bonnes conditions. Reposé et prêt à conduire, il est préférable de ne pas sortir la veille, c’est à dire pas boire et (inutile de le préciser) d’être « clean » (certaines substances peuvent être détectée dans le sens jusqu’à 2 semaines après).

La veille de votre examen du permis de conduire, il vaut mieux ne pas toucher le volant et réviser les contrôles internes/externes pour les questions à la fin de l’examen.

Votre portable sur silencieux, votre langue dans votre bouche (on ne parle pas tant qu’on ne vous pose pas de question) et attention au comportement (des points sont attribués à la courtoisie envers les autres automobilistes et piétons). Alors pas de « Bouge ton… Espèce de… Avance ta… » On reste soft quand même !

Pensez aussi à apporter votre carte d’identité et surtout votre tête (au cas où !)

PermiGo vous souhaite une bonne réussite !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *